20 juillet 2006

Les fausses promesses du "biodégradable"

biocarburant

Face aux problèmes environnementaux actuels, les chercheurs et les gouvernements proposent des solutions qui, au premier abord, sont intéressantes. Prenons l'exemple du sachet plastique fabriqué en amidon de maïs plutôt qu'avec du pétrole, ou encore les biocarburants qui permettraient aux voitures de rouler à l'huile de palme, de colza ... pour remplacer le très polluant moteur à essence.


Si le résultat semble écologique, en amont, le bilan environnemental de la fabrication est, lui, catastrophique :

- Entre 1985 et 2000, 87% de la déforestation en Malaisie était le résultat du développement des plantations pour l'huile de palme (rapport des Amis de la Terre). Déforestation intensive entrainant, entre autres, la disparition d'espèces animales et le rejet de CO2 (les arbres sont brûlés).
- Gaspillage de surfaces agricoles qui pourraient servir a l'alimentation.
- Exploitation de terres dans les pays du Sud (engendrant notamment, l'expulsion des paysans).
- Utilisation importante d'énergie pour la production.
- Dérive possible sur l'utilisation d'OGM et de pesticides.


Le problème n'est pas ce que l'on consomme mais la manière et les quantités que l'on utilise. Nous devons absolument revoir notre mode de consommation :

- Réduire considérablement l'utilisation de la voiture (voir notre article Pollution de l'air), en attendant que les villes soient aménagées de façon à ne plus en avoir besoin (comme il en existe déjà).
- Refuser les plastiques qui peuvent être remplacés par un sac (à dos, à main ... vous trouverez bien ça chez vous ;)) quand vous allez en supermarché mais aussi dans les autres magasins. C'est une habitude à prendre, le caissier ne vous mangera pas et au pire des cas, vous regardera d'un air affolé en disant : "Vous êtes SÛRS ?!" (histoire vécue).

Posté par michto à 01:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Les fausses promesses du "biodégradable"

    Très bonne association "Les amis de la Terre".

    A propos des sachets plastiques. Je viens de voir une pub de la MAAF (qui vantent aussi les mérites d'un yaourt anti-cholestérol !!!!!!) pour la promotion de sachets plastiques dégradables. C'est un comble. Au lieu de promouvoir l'interdiction totale des sachets (tu démontres l'effet pervers).

    Autre chose : la différence entre biodégradable (ex : amidon de maïs) et fragmentable : le sac disparaît de notre vue, mais est réduit en de très fines particules plastique qui ne se dégradent pas. C'est pire encore. Ces particules se retrouvent ensuite dans la mer, mangées par les poissons... qu'on mange... la boucle est bouclée !

    Posté par Naturel, 20 juillet 2006 à 21:06 | | Répondre
  • Merci pour ces précisions !

    Oui, la MAAF qui conseille une margarine dégueulasse, bienvenue dans le monde économique ! A ce sujet une réprésentante de Nature & Progrès a écrit à la MAAF, sa lettre est dispo dans le dernier ou avant dernier numéro du magazine Nature & Progrès que je vous recommande vivement !

    Posté par michto, 20 juillet 2006 à 21:34 | | Répondre
Nouveau commentaire